Montreal

Retour quelques jours en arrière…

Montréal

Montréal

Mardi dernier je suis parti avec Mathieu (un autre français) à Montréal, en bus. Durée du voyage 1h30 pour aller à Toronto, 7h pour faire Toronto-Montréal. C’est long !

Arrivés à Montréal à 18h30, nous avions réservé des lits dans une auberge de jeunesse dans le Vieux Montréal. L’auberge était plutôt sympa. Le couchage se fait sur des matelas gonflables disposés dans des espèces de lits en bois superposés. Les sanitaires étaient correctes avec des douches très (trop) chaudes. Enfin, un espace de vie commun avec coin cuisine, un ordinateur (+wifi les deux en accès gratuits), une guitare … Seul inconvénient : la température la nuit. Mais bon, avec des couvertures à volonté, ce n’est pas vraiment un problème.

Nous sommes ressortis pour aller manger. MacDonald en québecois, c’est assez marrant. Tout les noms sont francisés. Ce qui donne des trucs genre « Mac Poulet ». Nous avons ensuite fait un tour dans le Vieux Montréal de nuit.

Mont-Royal

Mont-Royal

Mercredi matin, nous avons décidés d’aller au Mont Royal. Nous avons longés une partie des bâtiments de l’université de McGill pour y aller. C’est une université anglophone, et leur bâtiments sont assez jolis.

McGill

McGill

Les températures à Montréal étaient plutôt correctes et, du moment où on a quitté Waterloo, on a plus trop vu de neige. Mais le Mont Royal était cependant enneigé et surtout gelé. Cela ne nous a pas empêché d’y faire une longue ballade. C’était vraiment glissant mais au nombre de jogger que nous avons pu croiser, il semble que nous étions les seuls à avoir du mal à tenir debout !

Nous sommes ensuite allés dans la partie plus moderne de Montréal. Après avoir mangé, nous avons fait un tour dans une autre partie de McGill puis avons décidé d’aller au musée des Beaux-arts. L’entrée étant gratuite (mise à part une expo Warhol que nous n’avons pas été voir) nous n’avions rien à perdre. Cette visite s’est même avérée très intéressante.

Bloemaert - Rentrée de la moisson

Bloemaert - Rentrée de la moisson

Picasso - Etreinte

Picasso - Etreinte

Nous avons été, tout d’abord, voir la section XVIe – XIXe. Une des premières oeuvres sur laquelle je suis tombé, était une statue originaire de Meuse ! A part ça, cette collection est très sympa avec des tableaux très intéressants et même quelques œuvres d’artistes renommés. Nous sommes ensuite aller voir la collection Napoléon qui est la plus importante au monde, mais qui ne m’a personnellement pas intéressé. Nous avons terminé par la section XXe avec beaucoup moins d’œuvres, d’intérêts variables (je ne suis pas super fan d’art contemporain) mais avec cependant des œuvres d’artistes majeurs (Monet, Pissaro, Van Gogh, Picasso, Renoir, …).

Monet - La Grande allée à Giverny

Monet - La Grande allée à Giverny

Nous avons ensuite continué notre ballade dans le centre de Montréal. Nous avons fait un détour par le Bell Center (là où jouent les Canadiens de Montréal : l’équipe de hockey). Mais c’était tout fermé, hormis la boutique officielle. Nous avons pu constater avec effarement le prix d’un maillot officiel : 350$ CAN.

Cathedrale Marie-Reine-Du-Monde

Cathedrale Marie-Reine-Du-Monde

Après avoir visité la cathédrale Marie-Reine-du-Monde, nous nous sommes dirigés vers le RÉSO. Il s’agit d’un réseau de ville souterraine reliant différents centres commerciaux et permettant de se déplacer dans une grande partie de Montréal sans sortir dehors.

Funkadelic

Funkadelic

Notre destination était le musée d’Art Contemporain. Ce musée proposait une exposition temporaire sur l’art et le Rock. Mis à part deux ou trois œuvres, je ne peux pas dire que j’ai été emballé. On a fini notre journée en allant manger dans une pizzeria du quartier latin.

Jeudi, nous avons commencé par un brunch avec d’autres grenoblois que connaissait Mathieu (et qui sont en échange à l’école Polytechnique de Montréal) dans un resto du quartier du Plateau Mont-Royal. Sympa et copieux !

Rue du vieux Montréal

Une rue du vieux Montréal

Nous sommes ensuite retournés dans le Vieux-Montréal pour visiter un peu plus. Finalement, vers 16/17h fatigués, nous sommes retournés à l’auberge. Nous y avons passé un moment sympa avec d’autres jeunes qui étaient là et d’origines diverses (USA, Ecosse, …). Nous sommes ensuite ressortis pour aller en boîte, avec les français du midi.

Nous sommes rentrés vendredi, par un voyage aussi long qu’à l’aller !

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

Publicités

Waterloo sous la neige

Ca fait quelques temps qu’il neige régulièrement à Waterloo et la neige n’a jamais complétement fondu depuis au moins 3 semaines. Mais hier, il a neigé vraiment beaucoup et cela m’a donné envie d’aller faire quelques photos.

Cependant, au vu des températures je ne me suis pas attardé. Comme vous pouvez le constater, il fait actuellement -12°C avec une sensation de -23°C. Résultat, même avec des gants (pas super épais, je reconnais), j’ai rapidement eu un peu de mal à appuyer sur le déclencheur !

Température

Température

Cela ne m’a pas cependant empéché de faire une quarantaine de photos que voilà. Comme d’habitude, cliquez sur l’animation pour atterir sur la gallerie Picasa.

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

NBA : Raptors vs Nets

Vendredi, la section des sports de l’Université de Waterloo organisait un voyage pour aller voir un match de basket à Toronto. L’équipe de Toronto (les Raptors) recevaient l’équipe de New Jersey (les Nets).

Pom-Pom Girls

Pom-Pom Girls

Le départ était prévu à 16h de Waterloo, le début du match étant à 19h. Malheureusement, les bus était en retard. On n’est parti que vers 16h30-16h45, les conditions météo et la circulation n’aidant pas, nous ne sommes arrivés au Air Canada Centre que vers 19h15. Seulement quelques minutes de match de manquées mais par contre on a pas pu voir les cérémonies d’avant match. Tant pis.

Air Canada Centre

Air Canada Centre

Le match avait donc lieu au Air Canada Centre, salle qui accueille les matchs des Raptors (NBA), des Maple Leafs (NHL : Hockey) et des Rock (NLL : Lacrosse, ne me demandez pas ce que c’est je n’en sais rien). En configuration basket, cette salle peut contenir 19 800 personnes et d’après le site des Raptors, tout les sièges était occupés ce soir là. C’est vraiment impressionnant. On avait avec Mathieu et Rémi une place en section 306, soit assez haut dans les gradins et dans un coin. Mais la vision du jeu n’est pas mauvaise pour autant.

Calderon

Calderon

Quand nous sommes arrivés, les Nets menaient de quelques points. Les Raptors ont rapidement renversés la situation et à la fin du deuxième quart-temps, ils possédaient une avance raisonnable (une quinzaine de points). Le 3e quart temps leur a permis de conserver le leadership même si leur avance s’est légèrement réduite (85-76).

Bosh

Bosh

Le dernier quart temps fut quant à lui beaucoup plus mauvais pour les Raptors. Cependant à 53s de la fin, les Raptors menaient toujours (106-99). A 27s de la fin, après un panier d’un côté, deux lancers francs de l’autre, la victoire semblait proche pour les Raptors (108-101). Mais voilà que la situation se complique puisqu’à 3,2s de la fin, les Raptors ne mènent plus que d’un point (109-108). Deux lancers francs plus tard, la situation semblait être à nouveau en faveur des Raptors (111-108). C’était sans compter, sur Vince Carter qui a une demie seconde de la fin sauve son équipe (Nets) en marquant un 3 points. Score à la fin du temps réglementaire : 111-111.

Phase offensive

Phase offensive

On est donc parti pour 5min de prolongations. Prolongations qui furent, elles aussi, très sérrées. A 1min05 de la fin, le match n’a toujours pas de vainqueur : 121-121. Les 45s qui suivent, sont très mauvaises pour les Raptors qui n’arrivent plus à marquer (121-125 à 9s de la fin). Une partie du public commence à quitter les gradins, pensant le sort du match scellé. De plus, les Raptors font beaucoup de fautes et à 4,6s de la fin la situation semble vraiment compromise (124-127). Mais voilà, les Raptors savent aussi marquer des 3 points au moment critique. Ils reviennent donc à égalité à 2,1s de la fin (127-127). Mais 2s en basket, c’est énorme. Et la moitié de ce temps a suffit aux Nets pour marquer. Score final : 127-129.

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

Toronto

Yonge St.

Yonge St.

Faisons un petit bond dans le temps, pour que je vous parle de Toronto. Donc le 11 octobre, je suis allé à Toronto avec les 3 mêmes français. Toronto est la plus grosse ville du Canada avec 2,5 millions d’habitants dans Toronto même et 5,5 dans l’agglomération. Toronto est également la capitale de l’Ontario et la capitale économique du Canada.

Nous sommes arrivés à Toronto par Yonge Street artère principale de Toronto. Cette rue fut un temps considérée comme la plus grande rue du monde, en considérant que son prolongement l’Highway 11 faisait partie de la même rue, avec 1896 km de long.

Lake Ontario

Lake Ontario

Toronto est dominée par de nombreux gratte-ciels avec comme point culminant la CN Tower et ses 553m de haut. C’était jusqu’à l’année dernière la tour la plus haute du monde depuis, elle a été dépassée par une tour encore en construction à Dubai.

Nous avons tout fais à pied. Nous nous sommes d’abord baladé dans Yonge St. en direction de Lake Ontario. Après avoir mangé au bord du lac, nous nous sommes dirigés vers le Rogers Center (stade de baseball) et la CN Tower.

CN Tower

CN Tower

Nous sommes bien sûr monté « en haut » de la CN Tower. Nous avons en fait pris l’ascenceur qui mène au belvédère situé dans la partie proéminente de la tour. De là, on a pu apprécier une vue à 360° sur Toronto, derrière une baie vitrée. Juste en dessous de ce belvédère se trouve « le plancher de verre ». C’est une petite surface au sol vitrée. C’est un peu impressionnant de marcher là dessus (à déconseiller si vous avez le vertige). Les gens se font prendre en photo allongés dessus, pour donner l’impression qu’ils volent.

Kensington Market

Kensington Market

Une fois de retour à une hauteur conventionnelle nous avons continué notre visite par China Town. C’est un quartier assez dépaysant. Ce n’est pas lié au fait qu’il y ait beaucoup d’asiatique, car de manière générale une proportion importante de canadiens sont d’origine asiatique, mais plutôt au fait que toute les enseignes sont en chinois même celles des banques.

University of Toronto

University of Toronto

Nous sommes ensuite passés par Kensington Market, quartier assez surnaturel avec des facades très colorées presque 70’s.

L’étape suivante a été l’université de Toronto. Université qui date de la fin du XIXe avec une architecture très britannique. Vraiment très jolie.

Nous avons ensuite fini notre journée dans Yonge St. Mais il y a encore sûrement plein d’autres choses à découvrir dans cette ville …

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

Niagara Falls

Voilà enfin un nouvel article ! Tout d’abord l’explication de cet absence d’article. Au Canada, les offres des fournisseurs internet sont très en retard par rapport à ce qu’on trouve en France (Enfin pour être précis c’est plutôt la France qui est un des pays avec une politique tarifaire la plus agressive). Les offres sont toutes limitées à un certain nombres de Go par mois (upload + download il me semble). L’offre qu’a souscrite notre propriétaire est limitée à 60Go par mois (ce qui est déjà beaucoup comparé aux autres offres). Et donc le problème est qu’on a atteint cette limite en moins de 15 jours ! Chaque Go supplémentaire est ensuite payant. On a donc tous essayé de limiter notre utilisation d’internet. D’où l’absence de nouvel article parce que je ne voulais pas uploader de photos.

Une ferme

Une ferme

Donc le 28 septembre (le lendemain du match de football), nous sommes donc allés avec Nathalie, Rémi et Mathieu aux chutes du Niagara. On a loué une voiture pour 24h (à 4 c’est la solution la plus avantageuse). Mathieu a été notre chauffeur pendant cette journée.

Les chutes canadiennes

Les chutes canadiennes

Niagara est à un peu plus de 2h30 de route de Waterloo. Dans la premiere partie du voyage, le paysage était plutôt sympa. Un paysage très campagnard, avec les premières couleurs de l’automne et des fermes à l’américaine. La suite du voyage était beaucoup moins intéressante : une autoroute avec très peu de visibilité en dehors de la route. Seule exception, le passage à proximité d’Hamilton qui est au bord d’un des cinq grands lacs : Lake Ontario.

Niagara

Niagara

La ville de Niagara Falls en elle même est une ville de loisir principalement avec pleins de casinos, d’attractions … Il y a en fait deux villes jumelles de chaque cotés de la frontière Canada/EU.

Les chutes américaines

Les chutes américaines

Il y a également deux chutes différentes : Horseshoe Falls (ou les chutes canadiennes) qui sont les plus connues et impressionnantes et American Falls qui sont beaucoup plus petites.

Au coeur des chutes !

Au coeur des chutes !

La vue des chutes se fait principalement depuis une promenade qui est à hauteur du haut des chutes. Mais il y a également la possibilité d’aller sur une petite avancée au bas des chutes (pas fait) ou de prendre un bateau, le Maid of the Mist, qui avance vers le bas des chutes. Avec Mathieu et Remi nous avons pris ce bateau qui permet d’avoir une vue vraiment impressionnante et humide !

Les chutes de nuit (lumiere naturelle)

Les chutes de nuit (lumiere naturelle)

Les chutes éclairées

Les chutes éclairées

La nuit, les chutes sont éclairées, par des projecteurs très puissant qui changent de couleur. Cela donne quelque chose de très sympa. Mais même avant l’éclairage, la faible luminosité permet d’avoir des photos avec des rendus sympa en utilisant des temps d’exposition autour de 8 secondes.

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

Homecoming

Après le hockey, le sport continue puisque samedi avait lieu le homecoming. Kesako ? C’est l’affrontement des équipes des deux universités de Waterloo au football américain. Les Warriors (University of Waterloo, mon université) recevait les Golden Hawks (University Wilfrid Laurier).

Malheureusement, le temps n’était pas de la partie. Il a plu le matin et à partir de la mi-journée (le match avait lieu à 1h) ça c’est transformé en crachin. Mais bon ce n’était pas une raison suffisante pour louper le match !

Les tribunes était quand même pas mal remplies. Nous (moi, Rémi et Mathieu, 2 autre français) nous sommes assis au niveau du milieu du terrain. Nous nous sommes rendus compte peu de tant après que nous étions entourés de supporters de Laurier. Tant pis, c’est plus marrant !

Pour situer un peu la chose, le dernier match de l’équipe de Waterloo, à Ottawa, une semaine plus tôt s’est terminé sur le score de 59-0 pour Ottawa ! Par contre, les 2 universités de Waterloo entretiennent une rivalité amicale d’où l’enjeu de prestige pour ce match.

Avant le début du match, comme on avait pu voir lors de la rencontre de hockey, il y a l’hymne canadien. C’est un moment très solennel et respecté. Assez impressionant. Les joueurs débutant le match pour chaque équipe ont ensuite été présentés.

L’ambiance autour du match est assez sympa voire marrante. Les supporters sont assez hystériques. Ainsi on a pu voir une femme d’au moins 60 ans se lever et crier après l’arbitre. Une autre personne devant nous était également plus qu’enthousiaste par ses réactions ! A côté de ça, il y a bien sûr les pom-poms girls qui motivent le public. Le match était de plus commenté avec naturellement de nombreuses pubs à chaque interruption.

Quant au sport en lui même, bien qu’intéressant à regarder on peu lui reprocher certaines choses. Tout d’abord le jeu est très haché. De plus si l’on compare au rugby, c’est assez frustrant de voir les actions s’arrêter au plaquage du porteur de ballon.

J’allais oublier un détail, on a perdu (38-23). Malgré l’ouverture du score, et une belle remontée dans le 3e quart-temps, les Warriors n’étaient pas vraiment en mesure de rivaliser.

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

Après le match, le groupe The Trews donnait un concert gratuit à côté du terrain de football. C’est un groupe de rock canadien qui propose une musique assez basique. C’était plutôt sympa. Les autres spectateurs avait l’air de bien connaître ce groupe puisqu’ils chantaient avec. Ils nous ont gratifiés entre autre d’une reprise de Whole Lotta Love de Led Zeppelin.

Voilà pour ma journée de samedi, à venir : les Chutes du Niagara.

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

Hockey sur Glace : Waterloo vs Ottawa

Waterloo Icefield

Waterloo Icefield

Vendredi soir, l’équipe de hockey sur glace de l’Université de Waterloo accueillait l’équipe d’Ottawa pour un match amical (la saison ne commence que le 10 octobre). J’ai donc assisté à ce match très intéressant. Les Warriors (Waterloo) se sont imposés après tir aux buts.

L'hymne

L'hymne

Le match avait lieu dans la patinoire du campus (là où je fais du Broomball). Il n’y avait pas énormément de monde avec d’ailleurs beaucoup d’étudiants internationaux. Quand on est spectateur, la patinoire n’est définitivement pas un endroit très chaud. Mais heureusement, un chauffage est installé au dessus des gradins pour chauffer les spectateurs.

Le hockey est un sport très intéressant à regarder. Le jeu se déroule très vite, il y a peu de temps mort. De plus même pour un match amical, les mises en échec sont fréquentes et impressionnantes. Ce qui n’est pas mal en plus c’est que c’est un sport facile à comprendre. Les règles importantes ne sont pas nombreuses, la principale concernant les hors-jeux. Le palet doit toujours passer la ligne bleu du côté du but de l’adversaire avant les joueurs.

Coup d'envoi

Coup d'envoi

Suite au temps règlementaire et à la prolongation, étant donné que le score était toujours de 5-5, on a eu droit à l’épreuve des « tirs aux buts ». Un joueur s’élance seul du milieu du terrain et doit marquer.

Alors que les Warriors ont un peu couru après le score pendant tout le match, cette épreuve leur a été favorable.

Voilà, vous pouvez voir la galerie Picasa des photos que j’ai faites et une vidéo que j’ai faite aussi avec mon appareil photo (l’encodage est un peu agressif mais je ne me voyais pas uploader 650Mo de vidéo :

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.

Les vidéos Vodpod ne sont plus disponibles.